Collex-Bossy

Menu
La campagne aux portes de Genève

La commune en bref

Au 31 décembre 2013, Collex-Bossy compte 1669 habitants. Sa superficie est de 689 hectares, se situant entre 436 et 465 m d'altitude. 

Plus de 400 hectares de terres agricoles produisent des céréales, du vin, des fruits ou sont laissées en prairie; 186 autres hectares sont des forêts appartenant en majeure partie à l'Etat de Genève. 

L'agriculture et la viticulture, pour l'essentiel, ainsi que l'artisanat et les activités indépendantes, constituent le tissu économique de Collex-Bossy. 

Proche de l'aéroport de Genève-Cointrin, mais située hors de ses zones de nuisance, la commune de Collex-Bossy constitue, sur la rive droite du lac, un "poumon de verdure" pour l'agglomération urbaine de Genève. 

Regard sur l'histoire

Ancienne commune française, issue après la Révolution de la baronie de la Bastie-Beauregard, Collex devint genevoise et suisse le 20 novembre 1815 en application du traité de Versailles. Elle comprenait alors les territoires de Bellevue et de Collex-Bossy. 

Suite à des rivalités socio-économiques et religieuses, la division en deux communes indépendantes, Bellevue d'une part et Collex-Bossy de l'autre, intervint le 15 juin 1855. 

D'agricole et viticole par le passé, Collex-Bossy évolue vers une vocation résidentielle.